Index du site
THE WEDDING PRESENT
PERFORMING GEORGE BEST
1ère partie: KIM NOVAK
La Maroquinerie, Paris, vendredi 2 novembre 2007

Set list:

1/ Blonde
2/ Brassneck
3/ Drunk
4/ King's Cross
5/ Convertible
6/ Yeah Yeah Yeah Yeah Yeah
7/ Everyone Thinks He Looks Daft
8/ What Did Your Last Servant Die Of?
9/ Don't Be So Hard
10/ Million Miles
11/ All This and More
12/ Getting Nowhere Fast
13/ My Favourite Dress
14/ Shatner
15/ Something and Nothing
16/ It's What You Want That Matters
17/ Give My Love to Kevin
18/ Anyone Can Make a Mistake
19/ You Can't Moan Can You?
20/ Perfect Blue
21/ Kennedy
22/ Flying Saucer

 

‘THE WEDDING PRESENT PERFORMING GEORGE BEST’: tout est dans le titre. Mon dieu qu’une telle affiche était alléchante! Pour les fans de la première heure, bien entendu, mais aussi pour tous ceux qui ont découvert le groupe de David Gedge, ce premier album (si l’on omet la compilation ‘Tommy’ avait déjà toutes les allures d’un Best Of. Retrouver le groupe 20 ans plus tard fêter cette date anniversaire sur la scène intime de la Maroquinerie à Paris tenait du plus grand des privilèges.

C’est sous les couleurs du label français des Wedding, Talitres, que s’est déroulée cette soirée, puisque ce sont les Caennais de Kim Novak qui ont assuré une première partie au niveau sonore particulièrement élevé. A première vue on se dit « Oh, ces gars-là n’ont pas l’air d’être là pour rigoler », avec leurs morceaux teintés de Cold Wave, cousins lointain des Joy Division ou d’Interpol. Si le groupe parla peu, leur attitude sur scène, particulièrement concentrée, parfois au bord de la transe, a néanmoins parfaitement traduit cette envie de convaincre. Car Kim Novak est bien plus qu’une simple copie des formations citées précédemment, malgré le timbre de leur chanteur et l’énergie déployée par le bassiste, un peu comme Simon Gallup, le bassiste de Cure. Une très bonne entrée en matière qui nous a laissé les oreilles sifflantes avant l’arrivée des Wedding Present.

Depuis leur ‘reformation’, le groupe de Leeds passe régulièrement en France, pour notre plus grand plaisir. Mais cette fois-ci le contexte était particulier, puisqu’ils nous ont joué, dans l’ordre, les 14 titres du mythique ‘George Best’, le disque avec lequel l’aventure a vraiment commencé. Au début on n’y croyait pas vraiment. De plus les Wedding commencèrent leur set par quelques vieux classiques (‘Blonde’, ‘Brassneck’, ‘Convertible’, ‘Yeah Yeah Yeah Yeah Yeah’…) et même un nouveau titre, avant que leur roadie n’arrive en scène pour le fatidique compte à rebours. 5, 4, 3, 2, 1 ! Et c’est parti ! « Oh why do you?... ». David Gedge entonne la première phrase de ‘Everyone Thinks He Looks Daft’ et c’est alors le délire dans le public pourtant composé en grande partie de trentenaires et quarantenaires. Des morceaux tous joués certainement plus proprementqu’il y a 20 ans, avec l’âge on se calme un peu, même si David Gedge, dégoulinant de sueur après quelques titres, ne cachait pas son plaisir. Ah ! David… Toujours aussi simple et naturel. Ce rocker de 47 ans n’a toujours rien perdu de son inspiration, ‘Take Fountain’ était bien là pour nous le prouver il y a deux ans. Aujourd’hui il rend hommage d’une certaine manière à tous ceux qui lui ont toujours été fidèles, comme le veut la coutume sans faire de rappels (« But you probably know it by now », nous dit-il avec un grand sourire), mais avec un inévitable et endiablé ‘Kennedy’ et enfin ‘Fying Saucer’ qui sont venu clôturer le spectacle avec panache.

Pour plus d’infos :

Lire la chronique de 'Live 1987'
Lire la chronique de 'Take Fountain'
Lire la chronique de 'Hit Parade 2'
Lire la chronique de 'Seamonsters'
Compte-rendu du concert au Nouveau Casino, Paris, vendredi 26 mai 2006
Compte-rendu du concert à la Maroquinerie, Paris, mercredi 16 mars 2005

Lire la chronique de 'Torino' (Cinerama)
Lire la chronique de 'Disco Volante' (Cinerama)

Lire la chronique de Kim Novak – ‘Luck And Accident’

http://www.scopitones.co.uk/
http://www.myspace.com/theweddingpresent
http://myspace.com/kimnovakk
http://www.myspace.com/talitres

(lundi 5 novembre 2007)

Kim Novak
The Wedding Present
The Wedding Present
 
-   Partager